La pompe a chaleur - Chauffage économique

Maison Economie PAC Chauffage

Comment choisir sa pompe à chaleur ? 

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur. On peut les différencier en trois catégories, les PAC Air/Air, les Air/Eau et les Eau/Eau. Ces trois catégories déterminent le fonctionnement mais aussi les performances. 

Pompe à Chaleur Air/Air

Les PAC Air/Air sont les moins performantes et sont d'ailleurs exclus des aides de l'état tel que le crédit d'impôt.

Il s'agit en fait de climatiseurs réversibles. Ils sont moins performants car ils captent la chaleur dans l'air extérieur. En hiver, la PAC capte moins de chaleur car il fait froid dehors.

 

Bien dimensionner, il s'agit toute fois d'un système efficace et malgré tout économe. Il est quand même conseillé de conserver un chauffage d'appoint pour les jours les plus rigoureux de l'hiver. 

La majorité des ces appareils n'est pas prévue pour fonctionner en dessous de -15 degré Celsius

Pompe à Chaleur Air/Eau

Les PAC Air/Eau, plus performantes que les premières celles-ci sont éligible au crédit d'impôt à 30%, à la TVA à 5,5% et à l'eco prêt à taux zéro.

La PAC capte la chaleur de l'air pour chauffer de l'eau. Ce sytème peut parfaitement remplacer votre chaudière ou venir fonctionner en parallèle et pourra s'intégrer à votre système de chauffage existant. En plus, elle pourra même produire de l'eau chaude sanitaire.

 

Pour éviter de surdimensionner la PAC et ne pas subir les baisses de performance quand il fait très froid, l'idéal est de coupler la PAC a un appoint hydraulique comme votre chaudière existante ou avec une chaudière à condensation pour maximiser les économies. A défaut un appoint électrique peut aussi faire l'affaire. La majorité des ces appareils n'est pas prévue pour fonctionner en dessous de -15 degré Celsius 

 

Pompe à Chaleur Eau/Eau

Les PAC Eau/Eau, dernier système et le plus performant, là aussi éligible à toutes les aides de l'état.

Ce sytème va récupérer la chaleur du sol ou d'une nappe phréatique. L'avantage est que la température est quasiment constante toute l'année donc pas de baisse de performance même quand la température extérieure baisse bien en dessous de 0. La chaleur puisée est ensuite transmise à de l'eau pour alimenter votre chauffage et aussi produire de l'eau chaude sanitaire. 

Maximiser vos économies

Afin de maximiser vos économies, choisissez une PAC de classe énergétique A ou A+. Ce choix permet d'avoir un équipement avec un coefficient de performance saisonnier (SCOP) élevé entre 3 et 5.

Pour un SCOP de 4, cela signifie que en moyenne sur la saison de chauffe, quand votre PAC consomme 1 kWh, elle produit 4 kWh. C'est un rendement idéal qui vous permettra de réaliser des économies et de rentabiliser votre investissement. 

 

Toujours dans l'objectif des maximiser les économies de votre PAC privilégié une sytème à basse température comme le plancher chauffant, il n'a besoin que d'eau chaude à environ 30 degré Celsius se qui permet à votre PAC de fonctionner avec son rendement maximal.



Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager et/ou nous laisser un commentaire ci-dessous

Partager cette page :


Écrire commentaire

Commentaires: 0