· 

Comment bien régler sa climatisation?


Bien régler sa climatisation est une étape importante après l'installation pour profiter d'un confort maximal. Une climatisation mal réglée peut créer de l'inconfort soit car la température est mal réglée ou à cause de courants d'air par exemple.

 

Voici comment bien régler votre climatisation afin d’améliorer votre confort, ne pas nuire à votre santé et vous aider à faire des économies d'énergie.

Principe de confort

Zone de confort

La zone de confort indique la zone thermique où la majorité des personnes (95%) se sentent bien. Cette zone se situe entre 20 et 24°C pour la température avec une humidité relative entre 40 et 60%.

 

D'autres paramètres entrent en réalité en compte comme la vitesse d'air, l'habillement ou encore la température des parois. La saison (hiver ou été) influence aussi la sensation de confort, ainsi que l'état physiologique (par exemple la fatigue).

Réglementation

Il existe en France un décret interdisant le recourt à la climatisation s'il fait moins de 26°C dans la pièce. Il s'agit du décret n° 2007-363 du 19 mars 2007, relatif aux études de faisabilité des approvisionnements en énergie, aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants et à l'affichage du diagnostic de performance énergétique.

 

Cette réglementation est plutôt applicable pour le domaine tertiaire mais s'applique aussi aux particuliers et pose les bases des nouvelles constructions soumise à la réglementation thermique.

Réglage en journée

Température

Afin de bien régler votre climatisation, il est recommandé de conserver un écart de température entre l'intérieur et l'extérieur compris entre 5 et 7 °C. Il n'est pas conseillé de régler votre climatiseur à 18 °C l'été. Il ne sera en général pas suffisamment puissant pour les atteindre et fonctionnera inutilement en continu, augmentant ainsi votre facture d'électricité et surtout ce n'est pas bon pour vous ! Ce réglage permet d'éviter les chocs thermiques trop important en rentrant ou en sortant du local.

 

Par exemple: Si la température extérieure est de 35°C, il est conseillé de régler le climatiseur à une consigne de température de 28 à 30°C à l'intérieur. Ceci est très suffisant pour se sentir au frais chez soi et ne pas souffrir des chaleurs estivales. 

Ventilation

Le meilleur moyen de faire fonctionner votre appareil est de se laisser guider par la ventilation en mode « auto ».

 

En effet, une ventilation trop forte pourra générer des courants d'air désagréables et au contraire une ventilation trop faible risque d'empêcher l'atteinte de la température de consigne. 

 

Le mode auto régule automatiquement la vitesse de ventilation en fonction de l'écart entre la température mesurée et la consigne. Ainsi lorsque le climatiseur a besoin de plus de puissance, la vitesse de ventilation augmentera. Inversement, lorsque la température de l'air se rapproche de la consigne, le climatiseur a besoin de moins de puissance et réduit ainsi la vitesse de ventilation. Le fonctionnement est le même pour un compresseur inverter

Réglage de nuit

Température

Pour dormir, il est recommandé de se limiter à un écart de 5°C avec la température extérieure.

Il est déconseiller de diriger le flux d'air du climatiseur directement sur soi.

 

Certains climatiseurs propose des modes nuits, augmentant progressivement la consigne de température au fur et à mesure, généralement 1°C par heure. Ce mode permet de ne pas avoir trop froid le matin.

Ventilation

Afin de limiter le niveau sonore des climatiseurs, de plus en plus de modèles possèdent une fonction "Silence" ou "Quiet". En sélectionnant ce mode, la vitesse de ventilation est réduite, évitant ainsi les courants d'air et vous garantit de dormir tranquillement au frais et sans bruit.

La climatisation continue de fonctionner, pratiquement sans aucun bruit en réduisant la vitesse de ventilation au minimum. Le niveau sonore descend alors autour de 21 dB(A), contre plus de 30dB(A) en moyenne selon les modèles.

 

À noter : cette option est à privilégier la nuit, lorsque les besoins sont plus faibles, car elle réduit fortement la vitesse de ventilation et donc la puissance de la climatisation.


Si vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager et/ou nous laisser un commentaire ci-dessous

Partager cette page :



Écrire commentaire

Commentaires: 0